Galerie d'art des collines

25 janvier 2019

« ENTRE DEUX RIVES » Marc HUBERT, vernissage-cocktail le samedi 16 février

José HUBERT a le plaisir de vous inviter au vernissage - cocktail de l’exposition:
 
« ENTRE DEUX RIVES"
 
Marc HUBERT
le samedi 16 février de 17 h. 30 à 20 h. 17/02 de 14 à 17 h. Les week-ends suivants sur rdv.
 
Présentation de l'artiste entre 18 h. et 18h. 15 et tirage au sort d'une œuvre pour les membres de l'ASBL
 
GALERIE des COLLINES
en collaboration avec l'ASBL La Joncquière
 
79 rue du Moulin – 5680 Vaucelles (Doische, Hierges, Givet)
00 32 496 952 413 hubertjose2004@yahoo.fr
http://www.galeriedescollineshubert.com
Pour celles et ceux qui le désirent, il sera possible de se restaurer à la Causerie des Lilas à Hierges
Cliquer sur :  MARC_HUBERT_Affiche

Tantôt seul, tantôt accompagné de mille autres, tantôt confronté à son double, le passant arpente les formes et les couleurs d’un univers si personnel que celui qui regarde se demande en quelle zone privilégiée de l’imaginaire figure ce monde médité, intense et presque magique. Et l’on se plaît à accompagner la marche de cette silhouette dont la fascination étrange et la présence inéluctable invitent à profiter de l’immense plaisir de vivre dans les espaces de l’art et de la création. Tantôt bourrasques de couleurs libres, tantôt constructions de géomètres sévères, les lieux de déambulation se devinent multiples et prometteurs de rencontres incisives et fertiles. Devenu passant lui aussi, le regardeur s’éprend de ce monde puissant qu’il veille à ne quitter que pour y revenir sans cesse.                                                                                                                                                          Pierre-Jean Foulon

Marc 27994073_10215583588452141_1567540065_n (2)

 

Marc P1190278

MARC 45776051_2419397391408461_809427539444367360_n (2)

P20a

 

Marc HUBERT est né à Charleroi en 1975.  Il a effectué ses études artistiques à l’Ecole de Recherche Graphique de Bruxelles. Il a exposé à Charleroi : au CEME (2005), à la Maison du Hainaut (2012) et dans diverses galeries notamment dans le sud de la France (Marseille, Aix-en-Provence…). Il est présent dans la collection du Musée des Beaux-Arts de Charleroi avec une dizaine de sérigraphies consacrées à ses racines ancrées dans le Pays Noir.

Expositions à Charleroi (CEME, 2005, 2007 ; Gazo, 2011, Maison du Hainaut, 2012) à Mons - Barreau, 2011 ; Bruxelles, 2011 ; La Louvière, performance avec son atelier de gravure et d’impression ambulant au Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée, 2011 ; Vaucelles, Galerie des Collines, 2013 ; Thuin, Galerie Ephémère, 2016 ; Couvin, Maison du tourisme, 2017 ; Charleroi, Centrale Art Gallery, 2018 et dans le sud de la France dans différentes galeries (Salon de Provence, 2010 ; Marseille, Martigues, Aix en Provence…).

Après avoir travaillé le champ perceptif au niveau de sa mutation et avoir opéré sans écart, à même le plasma visuel, qu'il entend comme une matière techniquement modifiable, à souhait, Marc HUBERT présente des peintures abstraites mêlant lyrisme et construction géométrique ainsi que ses piétons, certains imprimés avec une imprimante utilisant la pointe bic et d'autres peints à l'acrylique sur toile.

Les compositions « matiéristes » n’ont comme finalité que de laisser le spectateur seul face à l’impression que lui transmet la peinture. Une peinture pour la contemplation d’elle-même cherchant à montrer ce qu’elle pourrait être sans que l’homme projette ses névroses, ses dieux, ses pensées, ses refus, ses questions.

Et à propos du Piéton :

Le piéton de Marc Hubert est une icône contemporaine. (…) : un passage, un pont entre deux rives, entre deux temps…

Nul ne sait ce qu’il sera demain, mais il s'affirme, ne se laisse pas réduire : innocent, anodin, absolu. 

Il est pure résilience. Jean-Philippe Goffaux, novembre 2018.


Marc HUBERT was born in Charleroi in 1975. He did his artistic studies at the Graphic Research School of Brussels. He has exhibited in Charleroi: CEME (2005), the House of Hainaut (2012) and various galleries including the south of France (Marseille, Aix-en-Provence ...). It is present in the collection of the Charleroi Museum of Fine Arts with a dozen serigraphs dedicated to its roots anchored in the Black Country.

After having worked on the perceptual field at the level of its mutation and having operated without deviation, from the visual plasma, which he hears as a technically modifiable material, Marc HUBERT presents abstract paintings mixing lyricism and geometric construction as well as his pedestrians, some printed with a printer using the point bic and others painted with acrylic on canvas.

The compositions "matieristes" have as an end only to leave the spectator alone vis-a-vis the impression that the painting transmits to him. A painting for contemplation of herself seeking to show what she could be without man projecting his neuroses, his gods, his thoughts, his refusals, his questions.

And about Pedestrian: Marc Hubert's pedestrian is a contemporary icon. (...): a passage, a bridge between two banks, between two times ... No one knows what it will be tomorrow, but it asserts itself, does not allow itself to be reduced: innocent, harmless, absolute. He is pure resilience. Jean-Philippe Goffaux, November 2018.

Marc HUBERT werd geboren in Charleroi in 1975. Hij deed zijn artistieke studies aan de Graphic Research School van Brussel. Hij exposeerde in Charleroi: CEME (2005), het Huis van Hainaut (2012) en verschillende galeries waaronder het zuiden van Frankrijk (Marseille, Aix-en-Provence ...). Het is aanwezig in de collectie van het Museum voor Schone Kunsten van Charleroi met een tiental zeefdrukken gewijd aan de wortels verankerd in het Zwarte Land.

Na het werken de perceptuele veld bij de mutatie en het werken zonder afwijking, van het plasmascherm, hoort hij als technisch gemodificeerd materiaal verlangen, Marc HUBERT presenteert abstracte schilderijen combineren lyriek en geometrische constructie en haar voetgangers, sommige afgedrukt met een printer met het punt bic en anderen beschilderd met acryl op canvas.

De composities "matieristes" hebben als doel de toeschouwer alleen te laten tegenover de indruk die het schilderij op hem overbrengt. Een schilderij om zichzelf te overdenken en te laten zien wat ze zou kunnen zijn zonder de mens die zijn neurosen projecteert, zijn goden, zijn gedachten, zijn weigeringen, zijn vragen.

En over voetgangers:

De voetganger van Marc Hubert is een eigentijds icoon. (...): een passage, een brug tussen twee banken, tussen twee keer ...Niemand weet wat het morgen zal zijn, maar het stelt zichzelf, laat zichzelf niet verkleinen: onschuldig, onschadelijk, absoluut.Hij is pure veerkracht. Jean-Philippe Goffaux, november 2018.

Posté par josehubert à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 janvier 2019

A propos d'un de nos artistes : Guillaume HOEDT

Après avoir été retenu pour participer au prix de la gravure et de l'image imprimée à La Louvière en 2018, un de nos artistes, Guillaume HOEDT, a été sélectionné et sera exposé dans le cadre de : http://www.wolubilis.be/index.php?page=1&id=7&pid=1022&fbclid=IwAR3w0cja-ahCYTevPmhHaLScas7j6cJf0TsrNY6oFwgRtQ1uhWq2mxLwLIM

Posté par josehubert à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2019

"L'ULB s'expose en ville"

"L'ULB s'expose en ville":

j’ai le plaisir de vous faire savoir que quatre de mes compositions abstraites ont été retenues pour être présentées.

José HUBERT

 

ULB P1190226 (2)

Une centaine d’œuvres réalisées par plus de 70 artistes ont été choisies par un jury professionnel et vous sont présentées à cette occasion. 

INVITATION

ULB Engagée, ULB Culture et La Faculté d’Architecture La Cambre Horta, avec le partenariat de Médecins du Monde, ont le grand plaisir de vous convier au vernissage de l’Exposition « L’ULB s’expose en Ville », œuvres d’art réalisées par les membres de la Communauté Universitaire, 

LE 24 JANVIER 2019 DE 18H A 21H30

A l’Espace Architecture, Faculté d’Architecture La Cambre Horta

19bis Place Flagey – 1050 BRUXELLES

Exposition ouverte du 25 janvier au 24 février 2019

Lun-Ma 12h-14h, Me-Ve 12h-18h, Sa-Di 14h-18h

Entrée libre 

NOTEZ DÉJÀ :

Vente aux enchères des œuvres au profit de Médecins du Monde, le dimanche 24 février à 16h

Informations : ULB Culture - www.ulb.ac.be/culture - 02 650 37 65 - culture@ulb.ac.be

Posté par josehubert à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2018

A FLEUR DE PEAU, Serge GEERAERTS. Exposition du 17/11 au 15/1, en 2019 sur rdv.

CONCERT JAZZ
par Serge GEERAETS et le QUARTET JAZZ CLASSIQUE
Le samedi 12 janvier à 19 h.

GEERAETS cd_2018_04_20_20_50_44-1000x667

Geeraets543de675-ba34-456d-b685-b7a42c68f029_original

L'exposition actuelle se terminera en feu d'artifice par le concert de Serge GEERAERTS à la guitare,
Laurent VANBENEDEN à la bass, Pierre COSTANZA au drun's, Jean Michel POPORONI à la trompette.
Bienvenue à 19 h pour ceux qui aiment l'art et le jazz.
S'annoncer si possible au 00 32 496 952 413

GEERAERTS P1190137 (2)

 

A FLEUR DE PEAU

Serge GEERAERTS

Vernissage-cocktail le samedi 17 novembre de 17 h.30 à 20 h.

Exposition du 17/11 au 15/01 (sur rdv dès le 8/12).

Galerie des Collines, 79 rue du Moulin 5680 Vaucelles. 0032 496 952 413.

Avec le soutien de l'ASBL La Joncquière

hubertjose2004@yahoo.fr           http://www.galeriedescollineshubert.com/

Exceptionnellement, la galerie sera fermée le samedi 24 novembre

Serge Geeraerts est un artiste discret, hyper productif, d’une sensibilité à fleur de peau, un créateur éclectique dans ses modes d’expression.

 

Pour visualiser le DIAPORAMA:  cliquer sur le lien : Film Montage

P1180524 (2)

 

 

P1180528 (2)

 

A FLEUR DE PEAU

 

L'artiste présente une solide formation de dessinateur, peintre, sculpteur, poète, musicien : licencié en arts plastiques à Mons – ancien élève de Michel Jamsin, Yvon Van Dyck –, initialement, formé notamment au dessin à l’Académie des Beaux-Arts de Châtelet, puis au piano, à la guitare et au jazz.

« Je suis quelqu’un de passionné mais, en public, plutôt un observateur. Ce que j’aime, c’est passer du temps dans mon atelier et transposer ce que je suis et ressens en créations ».

Les compositions de Serge Geeraerts baignent dans des couleurs très douces et témoignent d'un style très personnel, passé de l’expressionisme à une touche de symbolisme tout en accordant une grande importance au jeu de la lumière : « J'essaie de traduire la fluidité des êtres, leur destin forcément éphémère... »

A la Galerie des Collines de Vaucelles, l’artiste présente des peintures à l’huile et des pastels – paysages, lumière sur Sambre, autoportrait – et des petites sculptures en fil d’acier.

DSCF0306 (2)

GEERAERT-thumbnail-1-ConvertImage

GEERAET-ConvertImage

 

Affiche GeeraertsP1180391 (3)

 

Cliquer sur:

CARTON_GEERAERTS_2

AFFICHE_EXPOSITION_GEERAERTS

La région franco-belge de DOISCHE, GIVET vous propose un dépaysement envoûtant.

Une halte artistique à la GALERIE DES COLLINES DE VAUCELLES.

La visite du Château de HIERGES : sa tour, ses jardins, ses fontaines.

Un bon resto dans l’ambiance agréable de la CAUSERIE des LILAS à HIERGES

ou de la crêperie les DELICES de MELUSINE.

Posté par josehubert à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2018

« DIVERSITE » peintures, gravures, sculptures. 22/09/- 21/10/2018. Vernissage-cocktail le 22 septembre 2018 de 17 h. 30 à 20 h.

 

« DIVERSITE »

peintures, gravures, sculptures 

Cette exposition des œuvres de douze artistes de sensibilité diverse entraîne le visiteur dans des univers personnels très différents. Il y a alors matière à se poser des questions pertinentes sur la manière dont chacun perçoit le monde extérieur et le représente. Pour éviter les a priori les noms seront découverts lors de la visite : certains sont inconnus, d’autres sont connus et quelques-uns reconnus.

22/09/2018 – 21/10/2018

Ouvert les samedis et dimanches de 14 h. à 17 h. jusqu’au 07/10 puis uniquement sur rendez-vous :

GALERIE des COLLINES

79 rue du Moulin – 5680 Vaucelles (Doische, Givet)

00 32 496 952 413    hubertjose2004@yahoo.fr 

Laure-Anne Delaey pratique la céramique, le dessin et la peinture depuis une trentaine d’années. C’est durant ses études d’Histoire de l’Art et d’Archéologie qu’elle s’est initiée à ces trois disciplines. Elle a fondé l’Asbl Regard à Beauraing.

Alexandre Deltenre, architecte de formation, présente des constructions numériques reproduites par impression giclée ainsi que des compositions à l’acrylique marouflées sur panneau.

Luc Demol, un autre architecte, dit de sa pratique : « Si le dessin reste très apparent dans ma peinture, c’est pour essayer de dévoiler une structure graphique qui est sous-jacente à toute image ».

Daniel Fauville présente des peintures et des sculptures. Les créations de cet artiste reconnu au-delà de nos frontières sont joyeuses, les couleurs de ses compositions vibrent, les formes sont épurées. En 1989, il a représenté la Belgiqueà la XXe Biennale de Saõ Paulo avec Gabriel Belgeonne, Pierre Alechinsky et Marc Trivier.

Michel Jamsin met en scène le théâtre de la vie quotidienne tout en mêlant intimement réalité et imaginaire ; il crée ainsi de constantes interrogations plastiques et humaines.  Il est cofondateur du groupe Maka, composé d'artistes néo-expressionnistes, qui organisa de vastes manifestations artistiques internationales dans les années 70. En 2016 une vaste rétrospective lui a été consacrée « Aux anciens abattoirs » de Mons. 

Jacques Jauniaux a dessiné dans « l’homme tout est bon » ; chez cet artiste aussi tout est bon, tellement d’expressions diverses et de poésie. Dessinateur, sérigraphe, créateur d’ex-libris, de jouets, de vêtements (notamment des robes peintes), il présente des sculptures particulièrement expressives.

Martin Jauniaux, fils de Jacques, était souvent présent dans l’atelier de son père. Il ne pouvait pas échapper à une sorte de contamination qui touche principalement l’art et sa dimension poétique à travers la sculpture.

Yvette Hallet est une élève assidue à Regard Asbl à Beauraing. « Je me sens tellement épanouie en utilisant des tons rouges sur des matériaux contemporains. » Elle utilise le plexi et aussi le carton.                   

Marc Hubert a émergé de sa formation artistique à l’ERG en utilisant la couleur – liquide plus ou moins dense – en tant que matière particulière, proposant des mises sur toile parfois à la limite de la sculpture. Il pratique également la sérigraphie dont une série sur Charleroi qui fait partie de la collection du MBA.

Lysiane Humbert (France) explique sa démarche : « La peinture ne pouvait rester le reflet de la réalité, elle devait permettre d'entrer en contact avec le rêve. Je me suis donc engagée doucement, sur les chemins de l'abstraction ». 

François Huon adécidé d’élaborer un système de formes obtenues par une méthode originale : la découpe d’un carré en deux dont une partie opère soit une translation ou une rotation, soit un changement d’axe pour se recoller et créer une forme nouvelle plus complexe.

Gustave Marchoul est un graveur belge, fécond, reconnu au niveau international. « Ce qui est certain (…) c’est que l’œuvre de Gustave Marchoul constitue un moment fondateur de l’art de la gravure en Belgique qui a engendré de nombreuses vocations ».

Ci-dessous, les premières oeuvres déjà installées;

P1130529 (2)

 

 

P1130527 (2)

    

 

P1130512 (2)

P1130513 (2)

P1130516 (2)

 

P1130520 (2)

P1130500 (2)

P1130503

 

P1130507 (2)

P1130505  

P1130522 (2)

P1130525 (2)

P1130642 (2)

P1130647 (2)

P1130651 (2)

P1130654 (2)

P1130627

Et comme d’habitude, la Causerie des Lilas nous accueillera après le vernissage, uniquement sur réservation

(00 32 496 952 413).

La région franco-belge de DOISCHE, GIVET vous propose un dépaysement envoûtant.

Une halte artistique à la GALERIE DES COLLINES DE VAUCELLES.

La visite du Château de HIERGES : sa tour, ses jardins, ses fontaines.

Un bon resto dans l’ambiance agréable de la CAUSERIE des LILAS à HIERGES

ou de la crêperie les DELICES de MELUSINE.

 

Posté par josehubert à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 avril 2018

René HUIN, abstraction construite du 28/04 au 03/06, 14 à 17 h les 10 et 12/05 et 14 h -15 h 30 le 13/05 ou sur rdv 0496 952 413

René HUIN, abstraction construite du 28/04 (vernissage 18 h.) au 03/06.

Pour voir le diaporama: cliquer sur le lien:  Film Montage : René HUIN à la Galerie des Collines, Mai 2018

Cliquer sur les liens:   HUIN_AFFICHE    CARTON_3_ABSTRACTION_HUIN_FRANCE         HUIN_AFFICHE_FRANCE_EXPOSITION

P1100047 (2)

Bonjour, 
Pour ceux qui le désirent : visite de l'exposition au château de HIERGES "Aspect de la mouvance construite en France". Départ de la Galerie des Collines à 16 h 15. Entrée par le chemin privé du château près du cimetière de VAUCELLES (à gauche sur la route VAUCELLES - HIERGES).
Ouverture de la Galerie des Collines à 18 h pour le vernissage-cocktail des deux  expositions sur l'art construit dont la présentation des oeuvres de René HUIN.
Comme d'habitude, et uniquement sur réservation au 00 32 496 952 413 ou hubertjose2004@yahoo.fr, repas à la Causerie des Lilas à HIERGES dans l'ambiance décontractée et festive habituelle.
Au plaisir de vous rencontrer.
José HUBERT
0032 496 952 413
 
René HUIN « abstraction construite »
du 28 avril au 3 juin, le week-end de 14 à 17 h.
(sur rendez-vous à partir du 19 mai) 

 ( vernissage - cocktail le 28/04 : 18 h. – 20 h. présentation à 18 h. 30 )

René HUIN est un adepte de l’art construit belge. Il a abandonné totalement la figuration. Il présente des peintures abstraites de composition géométrique. Epuration, précision, harmonie, couleurs vives, nuances, lumière, en résumé l’expression d’une extrême sensibilité.  Son seul véritable souci d'artiste, au bout du compte, c'est la composition : la recherche du juste équilibre des surfaces et des formes. L’artiste l’affirme : « Ce sera ma dernière exposition en solo ». Il a été lauréat du prix Octave Castaigne en 1952, professeur à l’Académie des beaux-arts de Tournai, membre de l’Art Concret en Hainaut. 

René HUIN van 28 april tot 3 juni, een samenwerking met het Musée du Petit Format.

René HUIN werd geboren in 1933. Hij is een aanhanger van Belgische bouwkunst. Hij heeft de figuratie compleet verlaten. Het presenteert abstracte schilderijen met geometrische compositie. Zuivering, precisie, harmonie, felle kleuren, schakeringen, licht, kortom de uitdrukking van extreme gevoeligheid. Zijn enige echte zorg als kunstenaar, aan het eind van de dag, is compositie: de zoektocht naar de juiste balans tussen oppervlakken en vormen. De kunstenaar zegt: "Dit wordt mijn laatste soloshow". Hij ontving de Octave Castaigne-prijs in 1952, professor aan de Academie voor Schone Kunsten Doornik, lid van de Betonnen Kunst in Henegouwen.

René HUIN is a follower of Belgian built art. He totally abandoned figuration. It presents abstract paintings of geometric composition. Purification, precision, harmony, bright colors, shades, light, in short the expression of extreme sensitivity, the right balance of surfaces and shapes. The artist says :"This will be my last solo show". He was awarded the Octave Castaigne prize in 1952, professor at the Academy of Fine Arts Tournai, member of the Concrete Art in Hainaut.

CHÂTEAU de HIERGES

 ( http://www.chateaudehierges.com )

Aspect de la mouvance construite en France

du 28 avril au 13 mai

Le 28 avril, à partir de 16 h. 30, entrée par le chemin situé au cimetière de Vaucelles (à gauche en venant de Vaucelles) - si possible rendez-vous à la Galerie des Collines à 16 h 15 -, présentation à 17 h. suivi du cocktail à la Galerie des Collines à 18 h. 

Au Château de Hierges, les œuvres de 5 artistes français - Jean-François Dubreuil, Michel Jouët, Vera Molnar, Roland Orépuk, Dominique Romeyer -sont exposées. Elles ont été sélectionnées dans la collection permanente du Musée du Petit Format d’Art contemporain de Viroinval. Cette présentation de la démarche artistique qualifiée d’abstraction construite ou géométrique démontre que chaque créateur est capable d’imprimer sa touche personnelle à des compositions très diverses, dépouillées bien souvent, mais, toujours, habillement construites.

In Château de Hierges worden de werken van 5 Franse kunstenaars - Jean-François Dubreuil, Michel Jouët, Vera Molnar, Roland Orépuk en Dominique Romeyer - tentoongesteld. Ze zijn geselecteerd in de vaste collectie van het Museum voor kleinformaat hedendaagse kunst van Viroinval. Deze presentatie van het artistieke proces beschreven als geconstrueerde abstractie of geometrie toont aan dat elke maker in staat is om zijn persoonlijke toets te drukken op zeer uiteenlopende composities, vaak gestript, maar altijd, kleding gebouwd.

Au château, dès le 29/04, l’exposition est intégrée dans la visite.

Un partenariat Galerie des Collines, ASBL La JoncquièreMusée du Petit Format d’Art Contemporain, ASBL les Amis du Château de Hierges.

 
 
Qu'on se le dise: le samedi 26 mai à 19 heures à la Galerie, récital de Guy de Hainaut:
 
 "Chansons françaises des années 60"
 
sur réservation

HUIN Carton 119173892

P1100041 (2)

P1100045 (2)

P1100047 (2)

P1100053 (2)

P1100056 (2)

P1100059 (2)

P1100062 (2)

P1100063 (2)

 

Présentation du projet 

La Galerie d’art des Collines à Vaucelles, le château de Hierges et le Musée du Petit Format d’art contemporain à Nismes sont heureux de s’associer et de vous présenter le fruit de leur synergie : René Huin et Aspect de la mouvance construite en France.

Désireux de se positionner au plus près de son identité essentielle et de renforcer son caractère d’itinérance, le MPF s’est engagé dans ce projet permettant de faire un lien entre trois lieux et trois moments d’une même mouvance.

A Nismes, dans la salle permanente du Musée, une cinquantaine d’artistes internationaux déclinent différentes facettes de la Mouvance construite internationale depuis les années 80.

René Huin est un des grands représentants belges de ce courant et le MPF à la chance de pouvoir compter plusieurs de ses œuvres au sein de sa collection. La Galerie des Collines présente une sélection d’oeuvres appartenant à la collection personnelle de René Huin.  C’est une belle opportunité, l’artiste étant discret et exposant peu, de pouvoir admirer ses œuvres, tout en rigueur, silence et équilibre.

Enfin, le château de Hierges accueille dans sa tour renaissante, quelques aspects de la mouvance construite en France et montre les œuvres faisant partie de la collection du MPF de Jean-François Dubreuil, Michel Joüet, Roland Orepuk, Vera Molnar et Dominique Romeyer.

Le déploiement d’un tel panorama permet de mettre en évidence la richesse des démarches au départ des éléments fondamentaux de la peinture et du dessin que sont la ligne, la forme, la surface, l’aplat de couleur. Créativité personnelle et poésie émergent ainsi de façon étonnante au sein de ce courant qui pourrait paraître austère et rigide, la démarche artistique y revêtant souvent un aspect systématique et ne dédaignant pas recourir aux mathématiques et aux services de l’ordinateur.
 
René HUIN

Etendues sur plus de 65 années, les peintures de René Huin s’imposent d’emblée par le monumental silence qui se dégage d’elles. Quels que soient leurs formats réels, la puissance et la justesse de leurs proportions, les rapports entre celles-ci, les rapports des couleurs entre elles appellent l’œil à la grandeur, à la monumentalité. Et, par leur absolue évidence, par l’absence de toute anecdote, elles commandent le silence. Le spectateur reste surpris, confondu par la réflexion majeure portée sur les qualités intrinsèques de la peinture que l’abstraction géométrique peut développer dans des solutions plastiques illimitées.

Ordre, ordonnancement, rigueur : préambule à la recherche, à la composition, à l’exécution et à la poésie. Plus l’image est simple, plus la poésie est forte. Nous voici devant le point central, le mot clé qui sourd de chaque œuvre et la soude aux autres : la poésie. Car c’est bien de la poésie qu’il s’agit, c’est bien elle qui est le but à atteindre, le sens à satisfaire.

Dans sa quête – son besoin – d’atteindre la poésie, René Huin transcende les limites des accords avec le réel par la subtilité des rapports colorés, par les nuances et les agencements chromatiques de ses compositions.

 A 84 ans, il est au faîte d’une œuvre aussi abondante que riche de multiples qualités plastiques. Elles n’ont cessé de se démontrer au fil des années, faisant de son art du silence un art atemporel.

Parcourir son œuvre, c’est suivre l’évidence du lien qui les relie.

« Peinture concrète et non abstraite, parce que rien n’est plus concret, plus réel qu’une ligne, qu’une couleur, qu’une surface » écrivait Théo Van Doesburg.

C’est bien avec ces seuls éléments que sont réalisées les peintures présentées à la Galerie des Collines. Leur énergie interne est tendue et tenue par la couleur, par la portée dimensionnelle de la couleur, par les couches de couleur superposées jusqu’à l’obtention de leur saturation, de leur profondeur.

En composant avec les formes d’un vocabulaire réduit, la couleur pour elle-même se suffit aussi à elle-même. Elle est critère actuel et suffisant de beauté ; de la beauté débarrassée des accessoires et références à la réalité tangible.

Notre artiste joue et se joue des brillances et des matités, des rythmes des surfaces, de leurs formes, des (fausses) profondeurs, des transparences, des matières, des vibrations de valeurs par leur juxtaposition ; des espaces plans qui se fondent dans des arrière-plans, des illusions de profondeur ou de mouvement.

L’usage de la gouache, de l’acrylique, de l’huile, des encres ; les sérigraphies, les impressions en relief, les découpages … n’ont en rien modifié sa trajectoire. Chaque réalisation est une invitation à la contemplation, à la méditation, à l’introspection, au silence, conditions indispensables à vivre pour que fonctionne le réversible : la manifestation de la poésie et l’évidence de la beauté.

 Née il y a 100 ans, la mouvance construite est-elle comme la jeunesse, éternelle … ? puisqu’elle ne cesse de s’élargir et de se développer internationalement, en ce compris par l’usage des arts numériques.

Ce n’est pas le moindre atout de René Huin d’y participer et d’en avoir été, si longtemps et si fidèlement, une référence, un jalon, un maître.

Pierre Van Craeynest,

Vice-Président du Musée du Petit Format d’Art Contemporain 

 

Posté par josehubert à 23:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2018

"ENTRE-DEUX" Laurence BURVENICH, 24 mars – 21 avril, samedi et dimanche 14 - 17 h. et sur RDV .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.kizoa.fr/Movie-Maker/d180612337k7929490o1/entre-deux-laurence-burvenich-à-la-galerie-des-collines

Laurence P1090920

Article de Claude Lorent, critique d'art, dans la rubrique L'actu, Sm'Art du supplément Arts Libre de la Libre Belgique n°14 - Semaine du 4 au 10 avril 2018.

LAURENCE 26993259_1757693011204936_1909333890497243120_n

LAURENCE 27072882_1757692991204938_2481589470140909662_n

LAURENCE 27073087_1757693041204933_3194399714771320336_n

LAURENCE 27369005_1757693037871600_1507625271161473182_o

"Dans l'escalier", gravure. 

 "ENTRE-DEUX" Laurence BURVENICH  cliquer sur les liens pour le carton d'invitation et l'affiche

 

 

Laurence_Burvenich_carton Laurence_Burvenich_affich

50 (2)

 

 

 

24 mars – 21 avril

ENTRE-DEUX

Invitation au vernissage- cocktail le samedi 24 mars de 18 h. à 20 h.

Présentation à 18 h. 15

Galerie des Collines79 rue du Moulin VAUCELLES (DOISCHE – GIVET)

Le week-end 14 – 17 h. et rendez-vous : 0032 496 952 413   http://www.galeriedescollineshubert.com/

 

 

 

50 (3)« Usine imaginaire », huile sur bois, 100 x 120 cm 

Laurence BURVENICH.

Née le 01 décembre 1973, cette artiste est diplômée de l’enseignement supérieur artistique – troisième degré de type long – à l’Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels de Mons. Elle est enseignante.

Elle habite Dinant dans une demeure au caractère fort et voyage beaucoup.

Pour cette exposition en solo, elle présente des nus, des forêts, des usines et des gravures récentes : un univers pictural très personnel dont se dégagent une unité et une permanence. L’ensemble est harmonieux ; les évocations sensibles, dépouillées.  Le tout, à la fois figuratif – une juste touche – et abstrait donc ENTRE-DEUX, invite le visiteur à quitter un rapport ordinaire à ce qui l’entoure pour se questionner. Laurence BURVENICH nous propose de faire un pas vers le mystère qui enrobe la pensée et sous-tend un vécu plus profond : la vie, dans ses représentations diverses, communes, personnalisées, et, toujours, son intensité intime, délicate, prenante, floue, évanescente, insaisissable à bien des égards. Il y a dans les compositions de Laurence BURVENICH matière à dévoilement qui ne peut s’envisager qu’avec une extrême délicatesse.

Lauréate de nombreux prix dont le « Jeunes artistes Hennuyers » en 1997, le « Pierre Paulus » en 2003, soutenue par Claude Thoirain - Asbl Antécédence, Galerie Ephémère -, elle a exposé en 2004 au Carrousel du Louvre à Paris dans le cadre du Salon du patrimoine culturel, sur le stand de la Communauté Wallonie-Bruxelles et à Bruxelles dans les locaux de ladite Communauté ; depuis lors elle montre ses peintures, gravures et sculptures dans de nombreux espaces artistiques et galeries.

Laurence BURVENICH van 24 maart tot 21 april.

Aan de Galerie des Collines, deze kunstenaar, die Dinant maar veel reizigers, dit kale, bomen, planten en recente prints leeft. Een picturaal heelal heel persoonlijk dat een eenheid en duurzaamheid uitstraalt. Het geheel is harmonieus; evocaties gevoelig, ontdaan. Het merk, zowel figuratief - slechts een touch - en abstract, nodigt uit tot een gewone vertrekken in vergelijking met wat ons omringt ons te ondervragen. Laurence Burvenich nodigt ons uit om een ​​stap in de richting van het mysterie dat het denken omgeeft en ten grondslag ligt aan een dieper geleefd leven in de intieme intensiteit, vaag op vele manieren te nemen, om te onthullen.

Winnaar van vele prijzen, waaronder de "Young Hennuyers kunstenaars" in 1997, "Peter Paulus" in 2003, ondersteund door Claude Thoirain - Asbl antecedence, Gallery Ephemeral - heeft ze tentoongesteld in 2004 op het Carrousel du Louvre in Parijs, de Salon du Patrimoine cultuur op de stand van de Gemeenschap Wallonië-Brussel en Brussel in de gebouwen van de genoemde Gemeenschap, omdat het laat zien zijn schilderijen, prenten en sculpturen in vele galeries en kunstinstellingen.

0 (2)

"Tombée du soir à Cassis", huile sur toile 100 x 120 cm

6

"Forêt", huile sur toile 100 x 120 cm 

 

initmité

 "Nu: prostituée" 

39c

brunfloue

moyen

P1090843

P1090855

                                                                                            

P1090858

P1090850

P1090851

P1090852

P1090864

 

Posté par josehubert à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2018

EXPOSITIONS 2018

ASBL LA JONCQUIERE - GALERIE DES COLLINES
 
Pour continuer à présenter des expositions de qualité, nous avons besoin de votre aide en tant que membres adhérents. La cotisation s’élève à 10 € par personne et à 15 € pour un couple : elle offre le droit de participer au tirage au sort d’une œuvre lors de chaque vernissage même en cas d’absence et des avantages ponctuels (deux chances pour un couple).

Avec la mention COTISATION 2018, 10 ou 15 € à payer sur le compte : 

BE05 0017 2065 1775

Om kwaliteitstentoonstellingen te blijven presenteren, hebben we uw hulp nodig als lid. De vergoeding is 10 € per persoon en 15 € voor een paar: het biedt het recht om deel te nemen aan de loting van een werk bij elke opening, zelfs in geval van afwezigheid en voordelen op tijd (twee kansen voor een paar). Met de vermelding BIJDRAGE 2018, 10 of 15 € te betalen op de rekening: BE05 0017 2065 1775.

Première partie du PROGRAMME 2018

Eerste deel van PROGRAMMA 2018

Laurence BURVENICH du 24 mars au 21 avril.

A la Galerie des Collines, cette artiste, qui habite Dinant mais voyage beaucoup, présente des nus, des arbres, des usines et des gravures récentes. Un univers pictural très personnel dont se dégage une unité et une permanence. L’ensemble est harmonieux ; les évocations sensibles, dépouillées.  Le tout, à la fois figuratif – une juste touche – et abstrait, invite à quitter un rapport ordinaire à ce qui nous entoure pour nous questionner. Laurence BURVENICH nous invite à faire un pas vers le mystère qui enrobe la pensée et sous-tend un vécu plus profond, la vie dans son intensité intime, floue à bien des égards, à dévoiler.

Lauréate de nombreux prix dont le « Jeunes artistes Hennuyers » en 1997, le « Pierre Paulus » en 2003, soutenue par Claude Thoirain - Asbl Antécédence, Galerie Ephémère -, elle a exposé en 2004 au Carrousel du Louvre à Paris, au Salon du Patrimoine Culturel sur le stand de la Communauté Wallonie-Bruxelles et à Bruxelles dans les locaux de ladite Communauté, depuis elle montre ses peintures, gravures et sculptures dans de nombreux espaces artistiques et galeries.

Laurence BURVENICH van 24 maart tot 21 april.

Aan de Galerie des Collines, deze kunstenaar, die Dinant maar veel reizigers, dit kale, bomen, planten en recente prints leeft. Een picturaal heelal heel persoonlijk dat een eenheid en duurzaamheid uitstraalt. Het geheel is harmonieus; evocaties gevoelig, ontdaan. Het merk, zowel figuratief - slechts een touch - en abstract, nodigt uit tot een gewone vertrekken in vergelijking met wat ons omringt ons te ondervragen. Laurence Burvenich nodigt ons uit om een ​​stap in de richting van het mysterie dat het denken omgeeft en ten grondslag ligt aan een dieper geleefd leven in de intieme intensiteit, vaag op vele manieren te nemen, om te onthullen.

Winnaar van vele prijzen, waaronder de "Young Hennuyers kunstenaars" in 1997, "Peter Paulus" in 2003, ondersteund door Claude Thoirain - Asbl antecedence, Gallery Ephemeral - heeft ze tentoongesteld in 2004 op het Carrousel du Louvre in Parijs, de Salon du Patrimoine cultuur op de stand van de Gemeenschap Wallonië-Brussel en Brussel in de gebouwen van de genoemde Gemeenschap, omdat het laat zien zijn schilderijen, prenten en sculpturen in vele galeries en kunstinstellingen.

René HUIN du 28 avril au 3 juin, un partenariat avec le Musée du Petit Format.

René HUIN est né en 1933. Il est un adepte de l’art construit belge. Il a abandonné totalement la figuration. Il présente des peintures abstraites de composition géométrique. Epuration, précision, harmonie, couleurs vives, nuances, lumière, en résumé l’expression d’une extrême sensibilité.  Son seul véritable souci d'artiste, au bout du compte, c'est la composition : la recherche du juste équilibre des surfaces et des formes. 

L’artiste l’affirme : « Ce sera ma dernière exposition en solo ».

Il a été lauréat du prix Octave Castaigne en 1952, professeur à l’Académie des beaux-arts de Tournai, membre de l’Art Concret en Hainaut.

René HUIN van 28 april tot 3 juni, een samenwerking met het Musée du Petit Format.

René HUIN werd geboren in 1933. Hij is een aanhanger van Belgische bouwkunst. Hij heeft de figuratie compleet verlaten. Het presenteert abstracte schilderijen met geometrische compositie. Zuivering, precisie, harmonie, felle kleuren, schakeringen, licht, kortom de uitdrukking van extreme gevoeligheid. Zijn enige echte zorg als kunstenaar, aan het eind van de dag, is compositie: de zoektocht naar de juiste balans tussen oppervlakken en vormen. De kunstenaar zegt: "Dit wordt mijn laatste soloshow". Hij ontving de Octave Castaigne-prijs in 1952, professor aan de Academie voor Schone Kunsten Doornik, lid van de Betonnen Kunst in Henegouwen.

Laurence BURVENICH

6

René HUIN

René Huin huin 3 couverture

Posté par josehubert à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2017

OSER LA GRAVURE, invitation

OSER LA GRAVURE avec Guillaume HOEDT, Gustave MARCHOUL, Omer RESIC, sur rendez-vous
00 32 496 952 413 jusqu'à fin janvier 2018.
https://www.kizoa.fr/Movie-Maker/d151274209k1036418o1/oser-la-gravure
BIENVENUE

P1080850 HOEDT

CADASTRE, xylographie, 220 cm X 220 cm (G.H.)

P1080870HOEDT

Mégapole, stylo sur carton, 120cm x 120 cm (G.H.)

P1080659 RESIC

P1080661 RESIC

P1080674RESIC

P1080591 MARCHOUL

P1080600 MARCHOUL

P1080614MARCHOUL

P1080491 HOEDT CARTON 11 11

AFFICHE_OSER_LA_GRAVURURE

INVITATION CORDIALE au vernissage- cocktail et "faire d'une pierre deux coups":

- vernissage: présentation des artistes à 18 h.15 (ouvert de 17 h 30 à 20 h),

- soirée conviviale autour de la bonne table de la Causerie des Lilas à HIERGES (sur réservation 00 32 496 952 413),

avant le vernissage: exceptionnellement, il sera possible de visiter le CHATEAU DE HIERGES à 1 Km à 14 h ou 16 h sur réservation (0033641553069, 0033954103010) et/ou de participer à la réputée foire aux oignons à Givet (http://www.givet.fr/vivre/foireoignons.php. ) ou de pousser la porte des 4 musées du village de Treignes ( à 6 km) ou de se promener dans le village médiéval de HIERGES... La Meuse  se trouve à quelques km.

- Guillaume HOEDT sera présent au vernissage.
- Omer RESIC sera présent le dimanche 12/11 après-midi.
- Gustave MARCHOUL regardera tout cela d'un autre monde.

Posté par josehubert à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]