DERNIER WEEK-END : FINISSAGE DIMANCHE 30 OCTOBRE de 11 h 30 à 12 H 30 et de 14 h à 17 h.

CLIQUER SUR LES LIENS:

A_AFFICHE_CLAUSE_GRENIER_24_09_16

Carton_F_minin_Masculin_Clause_Grenier_24_09_2016_A

José HUBERT a le plaisir de vous inviter au vernissage - cocktail de l’exposition : 

« Féminin – Masculin »

part two

traits harmonieux

 

Marie-Cécile CLAUSE, Christian GRENIER

le samedi 24 septembre de 17 à 20 h. 30

24/09/2016 – 30/10/2016

Ouvert les samedis et dimanches de 14 h. à 17 h.,

ainsi que sur rendez-vous :

P10708502

 

GRENIER 12936519_10205405146180422_7918612238100954645_n

 

Comme lors de la première exposition « Féminin-Masculin, part one », la Galerie des Collines amène à se rencontrer deux artistes afin qu’un dialogue s'installe : une femme, un homme, « du féminin », « du masculin », des sensibilités différentes, toutefois complémentaires ! Des traits, des aplats, de la couleur, de la matière, du rythme, des arrêts sur image, du mouvement, des tensions... Deux mondes se frottent, se cognent, finissent par se caresser : c'est la rencontre du féminin et du masculin, parfois là où on ne l'attendait pas nécessairement.

D’un côté, les gravures, sérigraphies et livres d’artiste de Marie-Cécile CLAUSE avec leurs formes, espaces, rythmes, d’un autre les compositions tout en mouvement et en tension de Christian GRENIER.

Une femme, un homme, deux artistes qui vont bien au-delà ou en-deçà des représentations figuratives habituelles : une part de la sensibilité masculine dans le féminin, une part de féminité dans le masculin.

Marie-Cécile Clause « aime le tissu, le papier, la teinture et l’impression, le rythme et l’espace, les vides et les pleins, la couleur et le multiple, mais aussi saisir la lumière et l’instant, l’image, le morceau d’image, aller au-delà de la première vision, la fixer, la synthétiser, la multiplier » (dans les artistes de Thudinie).

Elle s’est initiée à la photographie et pratique la gravure, la sérigraphie, la reliure. Elle a été élève entre autres de Georges Vercheval, Matsutani, Gustave Marchoul, Bruno Robbe.

Elle nous incite à ouvrir le livre de nos existences, nous entraîne dans ses belles forêts mystérieuses, nous plonge en profondeur à la recherche de nos racines, nous fait gravir des terrils pour prendre de la hauteur.

Christian Grenier est un artiste bien connu dans la région de Charleroi. Est-il dessinateur, peintre abstrait ou figuratif, voire sculpteur ? Rien de tout cela ou plus exactement tout cela en même temps, en surface, en profondeur et en mouvement de façon déconcertante.

Tout jeune, il a été « noyé » dans le dessin. L’influence de sa mère, danseuse, a été marquante. Sa rencontre avec Ghislain Olivier, personnage singulier dans le milieu artistique de Charleroi, fut déterminante. Elle l’a ré-oxygéné et incité à montrer ses créations.

D’un trait décidé, dynamique, et avec ses pigments, ses matières, ce plasticien entraîne le spectateur dans un mouvement fascinant. Un monde en évolution, de traits, de transparence, de couleurs, de matières s’ouvre : statisme, arrêts sur image, décomposition, dynamisme, mouvements, rythme en expansion… le spectateur intéressé peut décider d’accompagner l’artiste dans la 2D, la 3D… un monde en perpétuelle tension.

GALERIE des COLLINES

79 rue du Moulin – 5680 Vaucelles (Doische, Hierges, Givet)

00 32 496 952 413    hubertjose2004@yahoo.fr

http://www.galeriedescollineshubert.com