Galerie des Collines

Vaucelles.

ECLECTISME et MULTIFORMITE

Présentation d’œuvres diverses

Peintures, gravures, sculptures

A partir du samedi 20 mars, journée d'ouverture, de 14 h à 19 h sur RDV

et les prochains week-end, samedi et dimanche de 14 à 17 h sur RDV.

En mars, nous avions prévu d’exposer des œuvres de Cécile Miguel (1921 - 2001) pour lui rendre un hommage tellement mérité à l’occasion des 100 ans de sa naissance. Vu la situation sanitaire persistante, vous avons décidé de déplacer l’exposition dans le courant du mois de septembre pour autant que les contraintes actuelles nous empêchant de faire une présentation et un vernissage dignes du talent de cette artiste soient normalisées.

Dans l’attente de cet évènement, la galerie présente des œuvres de divers artistes à découvrir ou à retrouver avec surprise, et ce à partir du samedi 20 mars de 14  à 19 heures sur rendez-vous.

50 œuvres sont montrées avec quelques rencontres : Daniel FAUVILLE, un habitué de la galerie qui, en son temps, a représenté la Belgique au niveau international salue Gustave MARCHOUL, un graveur réputé ; Fred MICHIELS, un artiste flamand tempétueux glisse un clin d’œil complice à Marc HUBERT qui regarde tout cela de là-haut.

Et bien d’autres artistes, des regards éclairés qui se croisent, des surprises dévoilées sur place que nous réservons aux visiteurs en présentiel

Renseignements et rendez-vous :  00 32 496 952 413 (avec messagerie) ou hubertjose2004@yahoo.fr. http://www.galeriedescollineshubert.com/; https://www.facebook.com/groups/Galeriedescollines;

En primeur : le petit Coin "Matière et sculpture"...  reconnaissez-vous les trois artistes impliqués ? 

P1270723 (2)

Baudrienne Stalpart, Daniel Fauville, Marc Hubert

 

Et des regards croisés.  

Daniel FAUVILLE salue Gustave MARCHOUL 

P1270739 (2)

Fred MICHIELS glisse un clin d'oeil à Marc HUBERT

P1270761 (2)

Silvia VAINBERG invite à danser

P1270764 (2)

Patricia CLARKE rêve du carnaval et manifeste son énergie à Mily DELSTANCHE

P1270746 (2)

 

 

 

Et tellement d'autres surprises en présentiel... 

 

A propos de Cécile Miguel.

Le musée Marthe Donas lui a consacré une rétrospective en 2019.

Cécile Miguel est née à Gilly en 1921 et est décédée en 2001. Après 1945, elle a vécu en Provence avec son mari, l'écrivain André Miguel. En 1949, elle a participé à une exposition à Lucerne où des œuvres de Picasso et Joan Miró ont également été présentées. Elle a reçu le Prix de la Jeune Peinture Française en 1950. Elle a  exposé à Vallauris en 1951 dans un groupe de peintres amis de Picasso. Dans les années 50, elle présente son travail dans des galeries françaises et belges. Elle fréquente Pablo Picasso et son épouse Françoise Gilot, René Char, Jean Paulhan et Jacques Prévert, qui lui dédie un poème.

En 1964 elle rentre en Belgique (Ligny) et prend volontairement des distances par rapport au marché de l’art ; toutefois, elle ne cesse de peindre, de réaliser de nombreuses compositions dont des collages et d'écrire des recueils de poèmes. En 1984, Achille Béchet lui organise une grande rétrospective au Musée des Beaux-Arts de la Ville de Mons.

Sources diverses : Yves Namur, Béatrice Libert, Musée Marthe Donas.

Yves NAMUR, Cécile Miguel, une vie oubliée, Musée Marthe Donas et Le Taillis pré, 2019, 44 p.

 

P1220310 (2)

Une oeuvre de Cécile Miguel exposée en son temps au Musée Marthe Donas.