Silvia VAINBERG 

INVITEE

 Marie-Cécile CLAUSE

27 novembre 2021 – 16 janvier 2022

Vernissage le 27 novembre de 16 h. 30 à 20 h. présentation à 18 h.

le week-end de 14 à 17 h. et sur rendez-vous à partir du 20 décembre

ASBL La Joncquière  http://www.galeriedescollineshubert.com, hubertjose2004@yahoo.fr   00 32 496 952 413

IMG_3760 (2)

IMG_3759 (2)

IMG_3724 (2)

IMG_3738 (2)

Silvia Vainberg, huile sur toile, 100 x 80 cm

Marie-Cécile Clause,monotype,  impression sur papier 10 x 10 cm

Silvia Vainberg, huile sur toile, 80 x 100 cm

Marie-Cécile Clause,monotype,  impression sur papier 10 x 10 cm

Silvia Vainberg, huile sur toile, 80 x 80 cm

 

Marie-Cécile Clause, série livres d'artiste.

 Silvia VAINBERG

Danseuse, poète, artiste plasticienne

Buenos Aires, Argentine

L’artiste présente des peintures à l’huile sur toile et des dessins à l’encre de chine sur papier.

Silvia VAINBERG suit une formation de danseuse à l’Ecole de Théâtre Colón à Buenos Aires.  Elle travaille avec plusieurs chorégraphes dont les Amis de la Danse, le Ballet général San Martin, puis se lance elle-même dans une carrière de chorégraphe et de professeur de danse.

Parallèlement à des études d’architecture, elle explore d’autres disciplines comme la peinture, le dessin, la poésie et la cérémonie du thé japonais.

Etablie en Belgique depuis 1980, Silvia Vainberg poursuit un parcours qui mêle danse, poésie, peinture et dessin.

Elle a publié de nombreux recueils de poésie et est membre de l’Association Royale des Écrivains et Artistes de Wallonie/Bruxelles

Elle a exposé ses peintures et dessins lors d’expositions en solo en Allemagne (Essen), en Belgique ( Amay, Namur, Bruxelles), en Argentine (Buenos Aires), en Espagne (Barcelone)

« Ses compositions se caractérisent à la fois par une grande liberté d’expression et un ancrage profond dans la vie intérieure. Evoluant au sein d’un espace aux trames multiples, sa peinture prend une distance poétique et méditative avec la figuration pour aboutir à cette gestuelle impulsive et néanmoins maîtrisée. Un univers au sein duquel les déambulations chromatiques côtoient des zones plus nébuleuses d’une surprenante profondeur.

Les tableaux de Silvia Vainberg apparaissent comme autant de moments privilégiés d’un cheminement intérieur qui s’inscrit dans l’espace de la toile à travers une palette riche de nuances et de contrastes et qui offre au spectateur un monde de perspectives.

Dans un registre plus linéaire, ses dessins portent eux aussi l’empreinte d’une énergie vitale à travers ce que l’artiste nomme volontiers ses calligraphies de l’esprit. »  Didier PATERNOSTER (H.A.A.).

Marie-Cécile CLAUSE,  l’invitée

Artiste Sérigraphe-Graveur  

Chimay, Belgique 1955

L’artiste présente des gravures (monotype) et des livres d’artiste.

Marie-Cécile a toujours aimé le papier, le dessin, le graphisme, très vite attirée par l’impression et le multiple, elle s’initiera aux différentes « graphies ». D’abord élève de Georges Vercheval en photographie argentique, puis de Matsutani et Eric Loyens, en sérigraphie, et de Gustave Marchoul en gravure et lithographie, elle s’initiera aussi à  l’image numérique …

Dans son travail l’artiste cherche à aller à l’essentiel des formes et de l’idée, à magnifier le rythme et l’espace, les vides et les pleins, à saisir la lumière et l’instant, à capter l’image, la morceler, aller au-delà de la première vision, la fixer, la synthétiser, la multiplier, la faire vibrer. 

Professeur d'art plastiques et de sérigraphie jusqu'il y a peu, elle transmet toujours sa passion des arts et n’a de cesse de compléter sa formation. 

Elle fréquente assidument l'Atelier du Livre du Musée Royal de Mariemont, les ateliers de sérigraphie, de gravure et de dessin de l’académie des beaux-arts de Charleroi et de bijouterie de l’académie des beaux-arts de Châtelet. 

Aujourd’hui, elle se partage entre la Belgique et son Auvergne d’adoption, elle grave de petites plaques, insole de grands cadres, imprime et superpose le tout sur du papier, du tissu…  Puis elle colle, plie, découpe, coud, assemble, relie, soude… et réalise de délicats livres d’artiste.  L’artiste est en constante recherche, les thèmes, techniques et formats différents en témoignent…. Sa devise : « Ce sont les contraintes qui nous font avancer. » Elle se les impose, en joue, les dépasse, les transcende.

D’abord photographe, puis sérigraphe, elle est entrée dans le noir de la gravure par hasard, elle y a gouté, n’a pas aimé, s'est alors mise en retrait pour mieux sauter dedans quelques années plus tard.

Depuis, elle joue et mélange le tout, capture l’image, la photo, la transforme, l’insole, la grave, la tranche, la retranche, l’agrandi, la recadre jusqu’à en être satisfaite pour enfin l’imprimer, la multiplier.

Son travail, tout en sensibilité, nous emmène dans un univers épuré, poétique, délicat.